Poings levés pour exprimer le bonheur

octobre 22, 2011

L’atmosphère conviviale des Jeux Mondiaux d’Été 2011 Special Olympics a permis à Mio Osato de s'épanouir et à son père d'avoir un nouveau rêve.

Mio Osato, son entraîneur et son père, Hiroki Osato, sourient et posent pour la caméra sur le terrain d'athlétisme à Athènes.

 Mio Osato (à droite) avec son entraîneur et son père Hiroki Osato.

Le rêve d’un père

Mio Osato a vingt ans ; elle est muette et présente une forme d’autisme profond. Peu de personnes, à l’exception du père de Mio, comprennent les expressions de son visage. Cette année, elle a été sélectionnée pour représenter Special Olympics Nippon pour les épreuves d’athlétisme qui se sont déroulées pendant les Jeux Olympiques mondiaux d’Été, et elle est revenue triomphante avec une médaille d’argent et de bronze pour les épreuves de 1500 m et 3000 m respectivement. 

Voici l'histoire de Mio racontée par son père, Hiroki Osato : « J’aime l’Europe depuis toujours. J’ai donc appelé ma fille Mio, ce qui signifie ‘Belle Europe’ en japonais. Je voulais que ma fille devienne éducatrice, artiste ou musicienne. Cependant, dès qu’elle a atteint l’âge de trois ans, on a diagnostiqué chez elle un autisme profond. Mon rêve a volé en éclats.


Un départ fulgurant pour Mio

Quelques années plus tard, j'ai commencé à courir avec elle ; cette activité aérobique stimulait l'activité cérébrale. Sous ma supervision, Mio s’est entraînée régulièrement. J’ai suivi de près sa progression, je tenais absolument à ce qu'elle s'améliore.

Il y a six ans, Mio a participé à des jeux d’athlétisme préfectoraux pour les personnes avec un handicap. Elle a parcouru 1500 mètres en 8 minutes. Trois ans plus tard, elle a remporté la première place dans la même catégorie, avec un temps de 6 minutes et 29 secondes. A partir de là, elle a représenté sa préfecture au marathon de l’école, à l'occasion de compétitions régionales et nationales. Special Olympics Nippon l’a accueillie au sein de son groupe il y a trois ans.

Athènes : L’heure de briller

Quand Mio a été sélectionnée pour représenter le Japon aux Jeux Olympiques Mondiaux d’Été à Athènes, j’ai eu peur que ses problèmes de communication ne la coupent du reste de l’équipe. Mais j'ai eu tort de m'inquiéter. Ses coéquipiers et les athlètes des autres pays ont été gentils et l'ont soutenue pendant les Jeux.

Mio montre sa joie en levant les poings et serre la main des autres athlètes qui ont participé à la course. Lors de la cérémonie de remise des médailles, au cours de laquelle Mio a reçu la médaille d’argent pour l’épreuve d’athlétisme du 1500 mètres, elle s’est retrouvée à côté d’une jeune fille qui a fini en quatrième place. Cette dernière, très enthousiaste, a demandé à Mio de poser pour les caméras. Au cours de cette interaction, Mio a fixé son visage du regard. Généralement, elle ne maintient pas un contact visuel, sauf si elle aime bien une personne.

L’un des entraîneurs a dit que la jeune fille avait témoigné de beaucoup de sympathie envers Mio dans la salle d’attente des athlètes avant le début de la cérémonie. Lorsque Mio a rejoint son équipe après la cérémonie, l’une de ses coéquipières l’a accueillie avec un grand sourire. Elle a pris Mio par l'épaule pour prendre des photos.

 Comme Mio est sourde et autiste, je m’étais résigné à l’idée qu’elle ne se ferait sans doute jamais d’amis. Mais en fait, la voilà ici à Athènes avec ses amis ! J’ai senti les larmes me monter aux yeux.

D’autres rêves

Mio et moi vivons seuls depuis qu’elle a quatre ans. Nous sommes toujours ensemble – sauf lorsqu’elle est partie en voyage scolaire pendant quatre jours. Je ne cesse de me demander comment elle va se débrouiller le jour où je ne serai plus là. Nous devons apprendre à dépendre moins l’un de l’autre. A ce stade, les Jeux Mondiaux représentaient une bonne opportunité pour tous les deux. Mio est restée seule avec l’équipe pendant plus de deux semaines, et elle a pris confiance en elle.

J’ai été bouleversé de voir que Mio n'était pas seule dans ces Jeux Mondiaux, mais qu'elle avait en fait des coéquipiers qui lui apportaient beaucoup de bonheur. Au cours de ces jeux, elle a levé les poings et serré des mains sous les encouragements des autres. Je pense que si elle était confrontée régulièrement à ce genre d’expérience, elle serait capable d’exprimer, un jour, sa joie. C’est notre nouveau rêve. »








Your Donation Matters

Special Olympics transforms athletes’ lives through the joy of sport. Help us make a difference.

DONATE TODAY»

Volunteer Near You

Volunteering with Special Olympics is fun and very rewarding, for both the athlete and the volunteer!

LEARN MORE»

Follow Us

Aidez-nous à toucher un plus grand nombre d’athlètes

Dons »

Recherchez des évènements locaux et prenez connaissance des opportunités de bénévolat dans l'un de nos 220 bureaux internationaux.

TROUVEZ UN LIEU PRÈS DE CHEZ VOUS »

Videos and Photos

Very Very SpecialPar la musique Special Olympics touche le monde.Voir le diaporama »


Videos and Photos

Autour du mondePhotos magnifiques d’événements Special Olympics.Voir le diaporama »


Videos and Photos

Partenaires du changementLes partenaires sont essentiels à nos activités.Voir le diaporama »


Videos and Photos

Sports d’étéEn été, nos athlètes courent, sautent, nagent et marquent.Voir le diaporama »


Videos and Photos

Pouvoir du sportLe sport est un moyen efficace de changer la vie de nos athlètes.Voir le diaporama »


Videos and Photos

Notre missionSports, santé, éducation, communauté.Voir le diaporama »


Videos and Photos

Qui nous sommesNous sommes athlètes, familles, célébrités, bénévoles et plus.Voir le diaporama »


Videos and Photos

Athlètes sainsNos cliniques gratuites font une énorme différence.Regarder la vidéo »


Videos and Photos

Espoir en HaïtiLeo et Gedeon jouent sur des terrains improvisés et partout où ils peuvent.Regarder la vidéo »


Videos and Photos

Apprendre par le sportNotre travail de changement fonctionne grâce au pouvoir du sport.Regarder la vidéo »


Videos and Photos

DifférentBarry Cairns explique ce que signifie être un athlète avec ID.Regarder la vidéo »


Videos and Photos

Un monde d’opportunitésLes médecins ont dit que Lani « ne réussirait jamais». En savoir plus »


Videos and Photos

Trouver sa voixDavid Egan a toujours poursuivi de grands rêves.En savoir plus »


Videos and Photos

Deon NamisebAujourd'hui, Deon est un orateur et un modèle en Namibie.En savoir plus »


Special Olympics Blog

Health Needs Need Closer Examination

"You can't compete if your feet hurt, if your teeth hurt or if your ears ache."read more »

Posted on 2014-04-07 by Ryan

go to blog »


*

Special Olympics - Become a Fan