Vue du haut

Special Olympics célèbre l’ascension du Mont Kilimandjaro par l’Athlète Salihin bin Sinai de Singapour.

Un départ difficile

Salihin (à gauche) reçoit sa récompense des mains du major général Chan Chun Sing, ministre suppléant du Développement des communautés, de la Jeunesse et du Sport. (Crédit photo : MCYS)

La veille du triomphe de Salihin bin Sinai a sans nul doute été le jour le plus difficile de sa vie.

L’expédition, menée par Michael Dee, supporter de longue date Special Olympics, a emprunté le côté ouest qui offre sans nul doute des vues époustouflantes mais aussi un accès ardu vers le sommet. Une ascension à 45-60 degrés de sept heures au travers d'une brèche dans la paroi du cratère, rendue encore plus périlleuse par les chutes de pierres provoquées par la fonte des glaciers au-dessus du parcours.

Alors que les membres de l'équipe grimpaient, les effets ont commencé à se faire ressentir. Salihin a été le plus affecté et a commencé à montrer des signes de faiblesse. A la troisième étape du parcours, il avançait lentement et avec beaucoup de difficulté. Comme Michael se rappelle, « Nous avons tous soutenu, encouragé et guidé Salihin pour qu’il atteigne le sommet du cratère, (mais) la seule personne qui pouvait y parvenir, c’était Salihin lui-même. »

La percée

Salihin en compagnie de ses parents (à gauche), de son frère et
du Dr Teo-Koh Sock Miang, Président de Special Olympics Singapour (tout à droite). (Crédit photo : MCYS)

La réaction de Salihin a été simplement « de repousser ses limites », en donnant le meilleur de lui pour atteindre le bord du cratère.

Depuis son retour, le 16 juin, le succès de Salihin - le premier athlète Special Olympics de Singapour et d'Asie qui a escaladé le Kilimandjaro, a reçu une grande attention médiatique. Le retour de l’équipe a fait la page de couverture des plus grands journaux anglais et malais à Singapour et a été commenté dans les journaux télévisés.

Un modèle

L’escalade du Kilimandjaro de Salihin a fait la une dans de nombreux journaux de Singapour, y compris le Berita Harian et le Straits Times.

Il a été cité comme modèle pour la jeunesse par le Ministère du Développement communautaire, de la Jeunesse et des Sports de Singapour, afin d’inspirer et d’encourager les jeunes à poursuivre leurs passions. Son voyage et les préparatifs pour l’ascension du Kilimandjaro ont été retracés dans le documentaire 'No Mountain too High', qui est passé sur une grande chaîne télévisée asiatique à Singapour, Hong Kong, Delhi et Jakarta.

Peut-être que le plus grand honneur est la lettre envoyée par le Président de Singapour S. R. Nathan qui l'encourage à continuer à inspirer aux autres le désir de vivre leur vie pleinement.