Help us make a difference!


À propos de la compétition, des résultats, et du calendrier des jeux Special Olympics

Les compétitions, les courses, les matchs, les tournois et les jeux destinés aux personnes présentant des déficiences intellectuelles constituent le fondement même des Special Olympics. À bien des égards, cette compétition ressemble aux activités sportives préparées par toute autre organisation, mais il existe quelques différences fondamentales.

Lors des Special Olympics en Virginie, aux États-Unis, Daniel Morales regarde attentivement le panier de basket, tout comme un officiel qui surveille depuis l’arrière-plan

Special Olympics combine une vive compétition pour tous les âges et niveaux d’habileté avec une attention particulière portée sur les règles et le protocole.

Les compétitions en constituent le moteur

Special Olympics proposait plus de 53 000 épreuves lors des jeux de 2011. Pas des entraînements, mais bel et bien des compétitions dans une ou plusieurs de nos 32 disciplines sportives, des dizaines et des dizaines en moyenne ayant lieu chaque jour.

Nos athlètes ont besoin de nombreuses heures d’entraînement et de pratique des exercices physiques pour chaque compétition. Special Olympics s’assure que les compétitions se déroulent en toute sécurité, dans le respect de la qualité et dans la dignité. En conséquence, les athlètes, les entraîneurs, les familles, les officiels, les promoteurs et la communauté peuvent prendre part aux Special Olympics et être convaincus du haut niveau de la compétition. Special Olympics favorise aussi le développement de l’esprit « fair-play », de l'intégrité et l'esprit sportif tout au long des compétitions.


Coureurs sur une distance de 300x200

L'objectif, au sein de chaque division, vise à organiser des matchs entre athlètes dont les habiletés et les aptitudes sont proches les unes des autres.

Divisionnement : une compétition dans la différence

Les sports pratiqués lors des Special Olympics sont basés sur l’idée selon laquelle les athlètes de toutes les habiletés devraient bénéficier d’une égalité de chance de gagner, que ce soit un record personnel ou une médaille en or.

Special Olympics nomme cette harmonisation selon le niveau de compétition le principe de « divisionnement ». Il s’agit d’une règle fondamentale appliquée aux Special Olympics selon laquelle les athlètes, lors des compétitions, sont classés selon leur sexe, leur âge et, surtout, leur habileté compétitive.

La division selon le niveau d’aptitude et selon l’âge et le sexe lors des événements rend les Special Olympics plus passionnants et marquants pour les athlètes et les fans.

Le divisionnement est un processus en deux étapes. Avant chaque compétition, une évaluation du temps, du score ou des aptitudes de chaque athlète ou équipe est réalisée. Pour les sports qui ne sont ni chronométrés ni déterminés par le temps, à l’exemple du football et du badminton, une série de jeux courts est organisée entre les athlètes ou les équipes, ou bien une évaluation de l’habileté de chaque athlète ou équipe est effectuée par un comité. Les divisions sont ensuite mises en place sur la base de l'information sur le niveau de compétence de chaque athlète, de sorte que chaque groupe de concurrents est harmonisé au mieux.


Principes fondateurs

Les Special Olympics ont été créés en 1968 afin de permettre aux personnes ayant une déficience intellectuelle de participer aux activités sportives individuelles et en équipe. Une formation suivie participe au développement des aptitudes sportives. La compétition entre les personnes ayant les mêmes habiletés permet d’évaluer les aptitudes, les progrès accomplis et d’encourager l’évolution personnelle.

Résultats : plus qu’une médaille d’or

Après les compétitions de chaque division de l'événement sportif s’en suit une cérémonie très digne de remise de médailles, une célébration manifeste des réalisations sportives.

Les meilleurs athlètes reçoivent des médailles en or, les deuxièmes des médailles en argent et les troisièmes des médailles en bronze. Des rubans de prix de différentes couleurs sont offerts à ceux qui ont terminé de la 4e à la 8e position. Les athlètes disqualifiés pour le non-respect des techniques sportives (ça arrive !) ou qui ne terminent pas la compétition obtiennent un ruban de participation.


Compétitions sur le 300x200

Les événements sportifs majeurs tels que les jeux régionaux sont préparés à l’avance.

Calendrier

Chaque programme Special Olympics à travers le monde planifie les événements pour toute l’année. Les sports des Special Olympics sont divisés en sports d'été et sports d'hiver. Étant donné que les bureaux de Special Olympics sont présents dans 170 pays, les athlètes en Australie peuvent disputer les épreuves de natation tandis que les athlètes de Pologne pratiquent le ski.

Les saisons durent en général 10 semaines, et commencent avec des entraînements hebdomadaires ou bihebdomadaires. Les compétitions peuvent se dérouler sous forme de confrontations face-à-face ou sous forme de tournois.


Des bénévoles surveillent les sauts 300x200

Des bénévoles vérifient et mesurent les distances du saut en longueur.

Les compétitions dépendent des bénévoles

Les bénévoles sont indispensables pour la réussite d'une compétition Special Olympics. La réussite d’une compétition Special Olympics est un véritable défi qui demande le dévouement et beaucoup de travail acharné. Cependant, les résultats peuvent être l'une expérience des plus satisfaisantes dans le monde du sport.

Les compétitions Special Olympics locales sont en grande partie organisées par et dépendantes de la participation de bénévoles locaux. C’est pourquoi les jeux Special Olympics sont une activité communautaire qui permet non seulement à plus de personnes ayant une déficience intellectuelle de participer, mais offre également l’opportunité aux bénévoles de connaître et d'apprécier les personnes ayant des déficiences intellectuelles.


Les officiels pour le 300x200 à Puerto Rico

Des officiels en chemise blanche surveillent le départ d'une course au Special Olympics World Aquatics sur invitation à Puerto Rico en 2012.

Entraîneurs et officiels

Special Olympics fournit des guides détaillés et complets d’entraînement pour les entraîneurs bénévoles. Les entraîneurs constituent un soutien puissant et influent dans la vie sportive des athlètes.

Les officiels sportifs bénévoles (arbitres, juges, experts) jouent un rôle primordial dans les compétitions Special Olympics en assurant un respect absolu des règles, élément nécessaire pour préserver l'intégrité du sport et d’une compétition équitable entre les athlètes. De nombreux officiels de la compétition sont certifiés par la fédération sportive respective, sur une base nationale ou internationale. Ils pratiquent le sport et possèdent une connaissance approfondie des règles, des procédures et des mécanismes sportifs précis, démontrant et illustrant ainsi le niveau élevé de l'arbitrage et des jugements. Ceci dit, les Special Olympics ont toujours besoins de plus d’officiels.


Règles sportives

Les compétitions sportives des Special Olympics se déroulent conformément aux règles établies par les fédérations internationales (« FI ») ou les organismes nationaux de sport (ONS) régissant chaque sport. Les règles officielles en vigueur pendant les Special Olympics sont destinées à modifier, le cas échéant les règles des FI ou des ONS. Et en cas de conflit de ces deux règles avec les règles officielles qui régissent les Special Olympics, ces dernières prévalent. Chaque programme accrédité ou comité d'organisation des jeux est tenu de préciser les règles qui serviront de principes directeurs pour chaque sport pratiqué. Au cours des jeux Special Olympics régionaux et mondiaux, les règles de la fédération internationale correspondante s’appliquent.

How to Get Involved in Special Olympics

Special Olympics sports training, coaching and competitions go on in more than 170 countries around the world. You can get involved by getting in touch with the closest Special Olympics office.

Special Olympics near you»

Made Possible by The Annenberg Foundation

The Special Olympics movement is profoundly grateful for the support of the Annenberg Foundation which has underwritten the production of the coaches’ guides and resources, supporting our global goals for coaches’ excellence.

LEARN MORE»

Follow us

Aidez-nous à toucher un plus grand nombre d’athlètes

Dons »

Recherchez des évènements locaux et prenez connaissance des opportunités de bénévolat dans l'un de nos 226 bureaux internationaux.

TROUVEZ UN LIEU PRÈS DE CHEZ VOUS »

About The Games

2011 in PhotosBrilliant photos by our volunteer photographers in Greece.See Slideshow »


About The Games

Opening the GamesThe 2011 Games in Athens was a pageant of color and spirit.See Slideshow »


About The Games

World Games 2013The next Special Olympics World Games take place in South Korea.
Learn More »


Special Olympics Blog

The Start of the Solution

Young people from around the globe with and without intellectual disabilities are coming together at the SOGenUin Summit as part of the 2015 Special Olympics World Summer Games with one goal - to change the world.

 

read more »

Posted on 2015-07-23 by Natalie

go to blog »


*

Special Olympics - Become a Fan