Qu'est-ce qu'une déficience intellectuelle

Il existe de nombreux types de déficiences intellectuelles, et de nombreuses causes. La déficience intellectuelle est la déficience développementale la plus commune.

Qu'est-ce qu'une déficience intellectuelle ?


Une déficience intellectuelle (ou « DI ») est un terme utilisé lorsqu'une personne présente certaines limitations dans ses fonctions et ses compétences cognitives, y compris la communication avec les autres, les aptitudes sociales et les capacités d'autonomie. À cause de ces limitations, il peut arriver qu'un enfant se développe ou apprenne plus lentement ou différemment qu'un enfant au développement typique. Une déficience intellectuelle peut se manifester à n'importe quel moment avant que l'enfant atteigne l'âge de 18 ans, même avant sa naissance.

La déficience intellectuelle est la déficience développementale la plus commune.

Selon l'association américaine des personnes atteintes de déficience intellectuelle et développementale, une personne présente une déficience intellectuelle si il (elle) répond à trois critères :
1. QI inférieur à 70-75
2. Limitations importantes dans au moins deux domaines adaptatifs (compétences qui sont nécessaires pour vivre, travailler et jouer au sein de la communauté, comme par exemple la communication avec les autres ou les capacités d'autonomie)
3. La condition se manifeste avant l'âge de 18 ans

Comment une déficience intellectuelle se produit-elle ?

Une déficience intellectuelle, anciennement appelée un retard mental, peut être causée par une blessure, une maladie ou un problème dans le cerveau. Chez de nombreux enfants, la cause de leur déficience intellectuelle n'est pas connue.

Certaines causes de déficience intellectuelle, comme le syndrome de Down, le syndrome d'alcoolisation fœtale, le syndrome de l'X fragile, les anomalies congénitales et les infections peuvent se produire avant la naissance. Certaines se produisent au moment de la naissance ou peu après la naissance.

D'autres causes de déficience intellectuelle se manifestent lorsqu'un enfant est beaucoup plus âgé ; cela inclut notamment les blessures graves à la tête, les infections et les accidents vasculaires cérébraux.

Quelles sont les causes les plus courantes ?

Les causes les plus courantes de déficience intellectuelle sont :

Conditions génétiques. Parfois, une déficience intellectuelle est causée par des gènes anormaux hérités des parents, des erreurs lorsque des gènes se combinent, ou d'autres raisons. Les conditions génétiques comprennent le syndrome de Down, le syndrome de l'X fragile et la phénylcétonurie (PCU).

Complications pendant la grossesse. Une déficience intellectuelle peut résulter d'un mauvais développement du bébé dans le ventre de la mère. Il peut, par exemple, y avoir un problème avec la façon dont les cellules du bébé se divisent. Une femme qui boit de l'alcool ou qui contracte une infection comme la rubéole durant la grossesse, peut aussi avoir un bébé avec une déficience intellectuelle.

Problèmes lors de la naissance. En cas de complications pendant la grossesse ou l'accouchement, si par exemple le bébé ne reçoit pas suffisamment d'oxygène, il peut développer une déficience intellectuelle.

Maladies ou exposition à des substances toxiques. Des maladies comme la coqueluche, la rougeole et la méningite peuvent causer une déficience intellectuelle. Une malnutrition extrême, ne pas recevoir des soins médicaux appropriés ou être exposé à des substances toxiques comme le plomb ou le mercure peuvent aussi causer une déficience intellectuelle.

Nous savons que la déficience intellectuelle n'est pas contagieuse : on ne peut pas attraper une déficience intellectuelle de quelqu'un d'autre. Nous savons aussi que ce n'est pas un type de maladie mentale, comme la dépression. Il n'existe pas de cure pour la déficience intellectuelle. Cependant, les enfants ayant une déficience intellectuelle peuvent apprendre à faire beaucoup de choses. Ils se peut qu'ils aient simplement besoin de plus de temps ou d'apprendre différemment des autres enfants.

 

Les déficiences intellectuelles sont-elles courantes ?

Aux États-Unis, environ 6,5 millions de personnes ont une déficience intellectuelle. Entre 1 et 3 % de la population mondiale a une déficience intellectuelle, soit près de 200 millions de personnes.

Les déficiences intellectuelles sont beaucoup plus fréquentes dans les pays à faible revenu : 16,41 personnes sur 1000. Les déficiences intellectuelles sont en général plus fréquentes dans les pays à faible revenu.

Le Programme des Nations Unies pour le développement estime que 80 % de toutes les des personnes handicapées vivent dans des pays à faible revenu. Tandis que les personnes handicapées représentent environ une personne sur dix dans le monde, elles sont une sur cinq dans les pays les plus pauvres du monde.


 

 

 

 

 

 

 

Sources : Association américaine des personnes atteintes de déficience intellectuelle et développementale (AAIDD), National Center on Birth Defects and Developmental Disabilities, le Programme des Nations Unies pour le développement et les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC).