juillet 25, 2013 | Asia Pacific: Australia

Le pouvoir de l’empathie

By Ben Haack

J’écris au sujet d’un élément particulièrement puissant au sein de Special Olympics. Il s’agit de l’empathie. La méthode que j’utilise pour faire naître l’empathie chez les gens est de leur dire qu’avant de rejoindre Special Olympics, j’étais maltraité et que j’ai seulement été diagnostiqué après avoir reçu un œil au beurre noir et une fracture du nez. J’ai dit à mon principal qu’il ne pouvait rien faire pour aggraver ma situation. C’est comme ça que j’ai reçu de l’aide. Le plus important dans cette histoire, c’est que dans chaque pays, de nombreuses personnes souffrant d’Asperger sont maltraitées, victimes de brutalités, sont scolarisées à domicile, reçoivent des soins de santé mentale, suivent des cours de gestion de la colère et finissent en prison, en asile psychiatrique ou deviennent sans-abris. Je sais que les personnes souffrant du syndrome de Down et d’autisme font face à des problèmes similaires. La solution à tout cela est de convaincre les gens que leur enfant, leur sœur ou leur frère pourrait être touché par ces problèmes. Si l’on parvient à leur faire entendre cela, alors les choses changeront. Menons ce travail avec les athlètes.

About Ben Haack: Hi my name is Ben Haack. I'm an Athlete Leader from Australia. I have been involved in Special Olympics for Fourteen Years. I have Aspergers, which is commonly known as ASD.
Share

Vous avez un récit à partager ?

Racontez-nous votre récit et nous le rendrons accessible au public..



*

Special Olympics - Become a Fan